KRÄN le barbare

Voici une BD qui ne se prend pas au sérieux. Fini les héros du fantastique que l’on admire par leur force et leur beauté (!!!). Celui-ci a bien sûre de la force, cela se voit dans chaque page, mais il est peu convainquant pour le reste et l’on peut voir facilement ses faiblesses.

Il se nomme KRÄN. Il est le fils du roi de Torgnol. Ses seuls plaisirs : les filles, les bastons, la boisson comme le présente son créateur : "une sorte de dégénération spontanée". Il va d’aventure en aventure avec deux compagnons KUNU, un nain obsédé qui réunit selon l’auteur les trois quarts des défauts masculins et un "petit monstre GAROU, que je vous ai déjàs présenté.

D’autres personnages viennent complèter le trio.

– La Mort, personnage ennemi de notre héros car celui-ci lui donne beaucoup de travail et Félony la déesse qui aimerait bien lui clouer le bec.

– Naikikoul, le druide magicien aveugle qui fait apparaître des chose inutiles;

– Foulmetal, armurier de la capital où l’on trouve de tout dans sa boutique;

Mais aussi Donal Dugaytroudbal, le paladin, Alice le suicidaire, fan de Félony et de la guillotine, Imel et Poinkom, deux inventeurs de créations peu efficaces, mais aussi des elfes, des dragons, des Trolls et autres créatures pa très fréquentables.

En gros Krân est la représentation de notre société à une période reculée avec tout ses défauts imaginables. A lire absolument. Voir le site netpour complément.

Publicités
Cet article a été publié dans Bandes dessinées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s