La Pointe de la Torche 3 : Occupations humaines

En arrivant sur le site, la première chose que l’on distingue de l’occupation humaine, ceux sont les vestiges des fortifications de la deuxième guerre mondiale. Les différentes parties du blockhaus sont bien encore présentes.

En vérité, les premières occupations humaines datent de la préhistoire. Le site de la Torche conserve les vestiges d toutes les époques depuis les derniers hasseurs-cueilleurs du Mésolithique jusqu’au Haut Moyen Âges. Des formes d’habitats en forme ovalaire appartenant à la période mésolithique ont été mises en évidnces. Il fut relevé la présence d’un amas coquillier, reste de repas de cette époque. A cette époque, la mer était beaucoup plus basse et plus éloignée et la pointe de la Torche servait de promontoire avec une vue imprenable.

La période suivante gardant une trace sur ce lieux est la période néolithique avec le reste de l’allée couverte. Ce site a été plusieurs fois fouillé. Les vitrines du musée préhistorique de St Guénoé (Penmarc’h) en témoignent. De nombreux objets, outils, ossements humain et animal ont été retrouvés. Voici un texte qui accompagneles croquis présentés au musée :

"Les gisements préhistoriques du "Coussin" constituent un résumé synthétique des principales périodes du passé de la Bretagne : mésolithique, mégalithique, bronze et fer. Elles montrent en superposition stratigraphique, ainsi que leurs relations avec certains dépôts côtiers locaux, permettant une classification chronologique rigoureuse. C’est cette stratigraphie qui constitue l’intérêt principal de cette station, car au point du vue des industries humaines elle est plutôt pauvre, ayant été successivement dégradé par les agents naturels, la construction d’édifices, (corps de garde aujourd’hui disparu, ect), l’exploitation d pierrs et de sable, des fouilleurs peu méthodiques, et enfin les fortifications établies pendant la dernière guerre, qu ont achevé de la défigurer."

 Plan schématique de la pointe avec la représentation des différentes périodes réhistoriques

 Coupes de l’endroit.

 Plan de l’allée couverte avec explications

Les différentes photos ci-dessus présentent les croquis appartenant au musée. Ceux-ci expliquent les différentes occupations humaines jusqu’à la période celtique.

Comme l’indique le texte ci-dessus, au 19 ème siècle une maison y fut construite par la famille Le Rhum. Celle-ci a disparue.

Depus la seconde guerre mondiale, la pointe de la Torche ne fut plus occupée. Seuls les touristes (dont j’ai fait parti) et les amateurs de sports nautiques viennent piétiner son sol.

 

Cet article a été publié dans Balade en Bretagne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La Pointe de la Torche 3 : Occupations humaines

  1. Bubu dit :

    tu as trouvé ton bonheur avec ces vieilles pierres et ton comentaire te place dans la famille de spécialistes en la matière . J\’y suis allé à la pointe de la torche , il y a deux ans et au mois de Mai – entre parenthèses , à cette époque il faut voir les champs de tulipes non loin de là – mais je ne me souviens pas de ces vestiges

  2. Bubu dit :

    j\’ai retrouvé le billet de l\’époque http://shaman291.spaces.live.com/blog/cns!7BF66A8253500C10!3293.entry , et une photo m\’indique que je suis passé à côté de ce monument … c\’est l\’âge qui me joue des tours … bonne continuation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s