Carnac 2 : les alignements

Quant on parle de Carnac, c’est automatiquement de ses alignements. Plus de 2900 menhirs sont dressés sur environ 4 km. Les trois principaux ensembles sont les alignements du Ménec, de Kermanio (et de Manio) et de Kerlescan. Vient ensuite se rajouter un autre ensemble se situant sur la commune de La Trinité-sur-Mer : les alignements du Petit Ménec. A une échelle plus grande, à l’ouest, l’ensemble peut se compléter par les alignements de Kerzerho à Erdeven. C’est donc sur une longueur d’environ 12 km que se dessinait un tracé complet d’alignements dans cette région du Morbihan. Peut-être même plus si on imagine le nombre important de mégalithes détruits durant l’histoire de la région.

Mais revenons à Carnac et à ses trois principaux alignements. Commençons par celui qui se situe à l’ouest.
Le Ménec :
"Ménec" signifie "Pierreux". Le nom de ce petit hameau qui s’est construit dans l’ensemble des mégalithes porte bien son nom. C’est près de 1100 pierres qui sont alignées sur plus d’un kilomètre. Cet ensemble est composé à l’ouest par une enceinte ovoïde de 70 menhirs. C’est essentiellement à cet endroit que c’est réalisé l’hameau du Ménec. Ses dimensions s’étendent 70 m par 90 m environ.

Puis s’ajoute onze rangées de pierres pratiquement parallèles. Elles sont réparties sur une largeur de 100 m. Seulement 7 rangées s’appuient sur l’enceinte, les 4 autres sont plus décalées vers le nord.
A 400 m de l’enceinte, certaines rangées – se trouvant au sud – viennent se fondre dans les autres et la largeur de l’ensemble se réduit sur 70 m environ. Elles resteront ainsi sur 700 m. A ce niveau, ls alignements disparaissent, mais il est prouvé qu’il existait des menhirs à cet endroit aux époques plus anciennes.
On retrouve les alignements de l’autre côté de la route. Ils s’étalent sur 10 rangées et sur une longueur de 100 m.
Que eut-on dire de ces alignements:
– Le "champ du Ménec" se répartit sur une orientation SW – NE. Selon certains archéologues, ils se terminent àl’est par une autre enceinte détruite.
– Les alignements de sont pas rectilignent mais forment plutôt une sorte de croissant.
– La dimension (en hauteurs) des menhirs est plus petite vers l’est et augmente en progressant en allant vers l’ouest.
– A une centaine de mètres de l’enceinte ouest, un menhir se détache, par sa hauteur (3 m) des autres. IL est nommé le "Géant du Ménec". Il pourrait être antérieur aux alignements.

L’ensemble Kermario – Manio:

Cet ensemble se trouve entre les deux autres. Il est composé de deux séries d’alignements séparé par un étang artificiel. Kermanio est celui de l’ouest et Manio celui de l’est. L’ensemble s’étale sur 1,100 km de longueur et comprend 980 pierres environs. Son orientation est identique à celui du Ménec. Et comme le précédent, il forme une sorte de croissant. Comme au Ménec, les plus petits menhirs sont à l’est et les plus grands à l’ouest. Kermanio veut dire "ville de mort". Doit-on imaginer que nos ancêtres comparaient cet ensemble à un site mortuaire, sachant qu’on a jamais retrouvé de cadaves au pieds de menhir.
Les alignements de Kermanio s’étalent sur 100 m de large en 10 rangées sur une longueur de 400 m – jusqu’à la "Petite Métairie". A partir de celle-ci les alignements se composent de 9 lignes et diminue en nombre de rangées suite à l’emprise de la route au sud et probablement aussi à des carrières. L’ordre des menhirs est moins régulier. L’ensemble est interrompu par l’étang de Kerloquet.
L’ensemble reprend à l’est de l’étang sous la dénomination du "Champ de Manio". Il est composé de 9 rangées s’étalant sur 45 m de large et200 m de long. A l’est, il grimpe sur un tertre tumulaire.
Quelques points à remarquer sur cet ensemble :
– A l’ouest, il existe une allée couverte ou "dolmen à couloir". Elle se situe au sud des rangées, à l’endroit où la route forme un angle pratiquement droit. Ce monument était autrefois recouvert d’un tertre en pierres sèches ou en terre. Il serait antérieur aux alignements.

– En face de la "Petite Métairie", au sud des alignements, on remarque deux ou trois menhirs n’appartenant pas à l’ensemble. Ils seraient les restes d’un alignement orienté nord-sud.

– Une autre sépulture collective se situe au sud des alignements – le dolmen de Kercado. Il fera le sujet d’un autre article.
– On remarque, dans la zone boisée de l’ouest, quelques menhirs qui prouve que le site mégalithique de notre époque est loin d’être celui d’origine.
– On trouve aussi 5 tertres à niveau est du Manio. L’un des cinq est enjambé par les alignemets. Un autre est complètement arasé. Il est identifié par le célèbre "quadrilatère de Manio".

– Près de ce quadrilatère, on trouve un menhir se nommant le "Géant de Manio". Il fait 6.50 m de haut. Il serait le menhir indicateur des 5 tertres. Il fut redressé par Z. Le Zouric, célèbre archéologue du Morbihan du début du 20e siècle. Une légende dit que si on jette une pierre au sommet du menhir et q’elle reste, cela porte chance.

L’ensemble de Kerlescan:
Il se situe à l’extrémité ouest des trois ensembles. Il faut souligner que ces ensemble se complètent par un 4ème se situant à La Trinité-sur-Mer : "les alignements du Petit Ménec". Kerlescan veut dire "ville incendiée". Vers quelle interprétation doit-on se diriger pour cet hameau? C’est le plus petit des trois ensembles d’alignements. Il s’étale sur 350 m de long, en 13 rangées formant une largeur de 140 m au départ. Les files s’étendent en évantail, surtout celles du sud, tanis que celles du nord sont plus ou moins parallèles. L’ensemble conteint 240 menhirs adatant le même principe de rangement les plus petits à l’est et les plus grand à l’ouest.

L’ensemble se termine par un quadrilatère pratiquement carré sur trois côtés uniquement. Le 4ème, au nord, si il a existé, a disparu. Le quadrilatère est composé de 39 menhirs. Ses dimensions sont 80 m par 90 m.
Il est à signaler :
– Au nord de l’ensemble un grand terre de 98 m de long, 15 m  de large et 2 m de hauteur. Selon des fouilles précaires, il serait composé de foyers et de coffres.
– Au nord de ce tertre, une enceinte de 40 menhirs se dresse en fer à cheval sur 280 m de diamètre.
– Une sépulture "à entrée latérale" se situe au nord oriental de l’ensemble, à environ 200 m de celui-ci.

 
A noter : Vous pouvez découvrir sur mon autre blog "Voyage autre tombe" deux articles consacrés à Flaubert et à Victor Hugo. Ils parlent tous deux de leur point de vue des mégalithes de Carnac et de la Bretagne. Pour ne pas faire de plagiat par rapport à mon autre blog, je ne les retransmet point et je vous laisse le choix de les parcourir.
Je remercie mon ami Michel de "Mégalith-Hunter" pour m’avoir passé des photos sur le Ménec pour compléter cet article (voir son blog)
 
 

Publicités
Cet article a été publié dans Mégalithes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Carnac 2 : les alignements

  1. Hervé dit :

    Bonsoir Cire
    Cela doit etre un site magnifique a voir Carnac.
    La pierre au Coq je l\’ai bien cherché je ma suis basé sur un bouqun de randonnées,
    je me suis presque perdu, j\’ai trouvé la pierre grace a des gens rencontrés dans la foret,
    nous lui tournions le dos……
    Je connais la pierre Glissoire  a Peroy les Gombries.
    Et dans cette foret il y a une autre pierre mais il faut la chercher…..
    Je te souhaite un bon dimanche.
    A bientôt.
    Hervé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s