Mars, début des brocantes, début des chines

Bonjour à tous, ça y est nous sommes entrés dans le mois du printemps, le mois où le soleil et les fleurs reviennent. C’est aussi le mois des premières brocantes. Dans votre région, vous appelez ça peut-être les braderies, les rèderies ou les vide-greniers. Dès que l’époque arrive, je me lève tôt, saute dans mes chaussures qui vont bien et me voilà parti pour un bon moment de la journée si les choses sont intéressantes. La véritable première brocante de ma région aura lieu dimanche prochain. Il faut y être de bonheur car les places pour se garer sont chères. Il est même possible quelque fois, si on n’a pas de chance de se garer à plus d’un kilomètre. C’est une grande brocante et elle est assez connue, étant la première. Elle se déroule à Plessis-Brion dans l’Oise.
Mais il y a cette année une exception qui confirme la règle. La ville de Saint-Just-en-Chaussée réalise aujourd’hui une brocante couverte (en salle) et donc celle-ci passe la première cette année. Ou l’on peut dire c’est un petit apéritif pour s’échauffer.
J’y suis donc aller, pas de bonheur car je savais que cela allait être assez rapide à parcourir. Je ne suis pas revenu bredouille. J’ai trouvé deux chopes de bière en terre cuite sur "l’Anniversaire de Maître Kanter" et un vieux livre que je vous présente ci-dessous.

C’est un livre qui date de 1941. Il se nomme "La Bretagne". Il est écrit par Anatole Le Braz, écrivain assez connu dans cette région. Certains doivent le connaître. Il est constitué de 252 pages et illustré de 147 gravures + une carte. Il fait partie d’une série d’ouvrages sur les provinces françaises. Il décrit le paysage, l’originalité, la variété, l’histoire, l’art et les lettres bretons. 

Une bonne lecture en perspective.

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Divertissement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mars, début des brocantes, début des chines

  1. Opaline dit :

    Des vieux bouquins y\’en plein l\’grenier chez mon père… j\’ai du tous les lire, enfant ! Ils sentaient la poussière et le foin, mais qu\’est ce que je passais du temps à les lire ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s